Alpinisme au Kirghizistan

Durant ce voyage au Kirghizistan, avec Alex, nous avons vraiment eu beaucoup de chance avec la météo. 15 jours de grand beau temps. Ça aide ! nous avons pu faire deux jours de cheval en dormant sous la yourte. Puis un beau séjour d'alpinisme, avec de belles réalisation. Notamment le Mont-Blanc du coin, appelé Pic Korona, 4810m. ainsi qu'une grande face en mixte de 350m à l'Iziskiatel, et pour finir en beauté un pilier de granit de 500m en TD au Baichechekey. Un séjour bien rempli. 

Tadjikistan - Ski au Pamir

En ce mois de Mai 2021, nous avons eu la chance de pouvoir aller poser les spatules, et faire nos traces au Tajikistan. Ce pays méconnu d'Asie centrale, difficilement accessible, surtout comparé à son voisin Kirghize, a de nombreux trésors à offrir. Le massif du Pamir, isolé et tellement haut, est le paradis des skieurs... Si la motivation est là !!! 

Si un voyage comme celui la vous intéresse, rien de plus simple, envoyez moi un petit mail ou un message via cette page !!!! 

Zermatt, la tranquillité au temps du Covid

L'avantage (et c'est bien le seul) avec le Covid, c'est qu'un endroit surpeuplé, peut vite devenir un petit havre de paix. C'est le cas actuellement de Zermatt. Normalement archi bondé, nous avons passés 6 superbes journées en ski de randonnée, depuis les remontées mécaniques. Le plaisir de la randonnée, d'être seul, associé au confort des hôtels du petit village pittoresque de Zermatt.

Sur la Grande Traversée des Alpes

Cette année encore les voyages à l'étranger ne sont pas possibles. Déjà en 2020 c'est l'Inde qui nous est passée sous le nez au dernier moment, et cette année le Kosovo sera annulé 15 jours avant le départ. Qu'à cela ne tienne, on part en voyage quand même, mais en France. 8 étapes de la grande traversée des Alpes pour traverser entièrement les massifs de l'Ubaye et du Queyras. On commence fort avec deux bivouacs non gardés pour se mettre dans l'ambiance. Un beau séjour ponctué de pentes raides, couloirs et autres plaisirs poudreux ! Merci à toute l'équipe, et à l'année prochaine.

Géorgie, Ski trip de Noel

Pour la période de Noël, avec les annulations de boulot à cause des fermetures des stations de ski, nous avons décidé d'aller skier en Georgie. Le pays est en bon terme (Géopolitiquement parlant) avec la France, donc les voyages y sont possibles. Nous avons pu skier dans le petit Caucase et aussi dans la chaine du Grand Caucase. Grâce à une météo incroyable, nous avons eu de bonnes conditions.

Une petite video pour s'immerger totalement, attention la musique est très ... locale.

Raid à Ski dans les Cerces

Un raid à ski au top dans les Cerces, entre gros mauvais temps et grand ciel bleu ! Mais toujours avec une poudreuse de dingue !
Et en plus reçu comme des princes par le refuge de Buffère et le refuge de Laval.
Avec Pierre, Florent, Laetitia, Louis, Laura et Alexandre.

La Taillante - la grimpe sur les pieds

Voilà 10 ans que je voulais faire cette voie d'escalade. J'ai du attendre la préparation de notre mariage au refuge Agnel pour pouvoir y poser les chaussons. Quelle ambiance, quelle face, et quelle grimpe... Malgré l'espacement des points d'assurage, c'est vraiment un grand bonheur de grimper au milieu de cet océan de dalle parfaite, au milieu des bouquetins ! À FAIRE ET À REFAIRE ! 

Retour sur le granit Chamoniard

Après une longue disette de granit, on se prend une belle journée avec Niklaas pour allé au Roi de Siam. Avec l'affluence du jour, on se réoriente vers la voie Salluard à la pointe Adlophe Rey. Une superbe voie de granit, bien grimpante et bien raide. Parfait pour se remettre dedans avant les plus gros projet. Si vous aussi ca vous tente de passer une belle journée d'escalade sur ce magnifique rocher, avec une approche et un retour en randonné glaciaire, contactez moi ! 

Contamine Grisole au Mont-Blanc du Tacul

Je n'avais jamais fais le Mont-Blanc du Tacul, c'est chose faite maintenant avec cette jolie voie parcourue avec Maxime ce mercredi. La météo est parfaite, on arrive à prendre la première benne, et grâce à son efficacité on est loin devant la foule sur le col du midi. On attaque donc cette voie, la Contamine Grisole, sans personne devant ni derrière. Un bonheur quand on connait la capacité d'embouteillage propre à Chamonix. Une bien belle journée encore passé par la haut :)


Une demande, une question, une info ? 

Traversée de la Meije

Chaque année avec Jonathan nous faisons quelques jours ensemble. Nous avons ainsi déjà évolué ensemble au Mont Blanc, sur Chamonix-Zermatt, aux Ecrins... Cette année le créneau météo est incroyable, alors nous décidons de tenter la traversée de la Meije. On opte pour la formule en 3 jours, qui permet de prendre son temps et de profiter de la montagne, en étant "moins" pressé. 


1er jour : Montée au refuge du Promontoire

C'est depuis la Bérarde que notre aventure commence. J'aime commencer ici, sans remontée mécanique. Le corps s'habitue petit à petit à l'altitude, et nos yeux découvrent petit à petit la reine Meije. Tout au bout, là-bas, au fond du vallon des Étancons, elle se dévoile au fil des pas. Après une belle et longue marche nous arrivons au refuge du Promontoire, fourbu mais heureux, demain commence l'escalade, sur le pas de la porte du refuge.


Lire la suite

Mont-Blanc, été 2020

Et voilà le premier Mont-Blanc de la saison. Une super semaine pour partager 5 jours avec mes deux comparses. Des conditions idéales, beaucoup de neige, du beau temps et de la bonne humeur. "No stress" sera la devise des 5 jours, qui finalement se solde par un sommet du toit de l'Europe atteint vers 14h, dans la joie et la bonne humeur ! Que demander de plus ! Dans les faits ca c'est déroulé comme suit : 


Jour 1 : Traversée des pointes Lachenal. Un itinéraire cool pour faire connaissance avec la haute montagne. Avec une vue sur les sommets majeur du massif du Mont-Blanc. Un super endroit pour que naisse une passion ! 

Jour 2: Après une nuit au refuge des cosmiques, nous grimpons l'arête des cosmiques. Partit dans les premiers, cela permet de ne pas se stresser avec les autres cordées, dans cet itinéraire, qui est un des plus parcourus du massif. A raison, car même après 10 fois, cela reste un must dans la course d'arête en haute montagne.

Lire la suite

Kirghizistan - Février 2020

Encore un super voyage au Kirghizistan avec un groupe au top. Beaucoup de motivation et des conditions de neige et météo incroyables, c'est la recette parfaite pour une semaine de ski réussie. L'Asie Centrale a encore tenu toutes ses promesses, autant en termes d'accueil que de neige !!! On reviendra !  

1er partie : À peine atterri à Bishkek que nous partons pour les montagnes. Juste à côté de la capitale, à moins d'une heure il est possible de faire de supers randonnées à ski. 

2eme partie : Nous nous sommes baladés entre trois camps de yourtes, chacun dans une vallée différente. Le premier non loin de la route d'accès, avec de belles montagnes et forêts autour. 

Lire la suite

Turquie - Janvier 2020

Cela commence à être une tradition, ce petit voyage de 9 jours entre amis d'enfance. Cette année l'équipe est amputée d'un membre, Stéphane qui s'est cassé la main, et pas que ...

On part en Turquie, sur les volcans de Cappadoce.

Jour 1 : Erciyes

Premier jour de ski, haut en altitude, autour de la station d'Érciyes. On quitte vite le domaine skiable pour grimper sur l'arête Est du sommet. C'est long, très long... On descendra bien avant la fin par un des couloirs nord est. Fin de la journée aux bains turcs.

Jour 2 : Visite de la Cappadoce, de Kayserie, et des cités troglodytes. 

Lire la suite

Jordanie - Janvier 2020

Pour bien commencer l'année 2020, et surtout pour décompresser après 4 mois de travaux acharnés dans notre maison, nous nous sommes offert une semaine de vacances en Jordanie, dans le désert du Wadi-Rum. Deuxième fois pour moi, j'ai déjà envie d'y revenir. Cet endroit est incroyablement beau et dépaysant. les falaises de grés, le desert à perte de vue, la gentillesse des bédouins... tous les éléments pour faire un voyage réussi. 

1er jour : Rum Doodle - Jebel Rum

Super voie pour commencer, avec une belle approche dans un beau canyon, puis 7 longueurs d'escalade sur coinceurs de toute beauté. 

2ème jour : randonnée du vertige autour du Jebel Um Ejil

C'est la randonnée à faire au Wadi Rum, on traverse successivement le canyon de Rakabat puis de Kazareh, en faisant de la reptation sur des dalles, en se promenant au coeur d'immenses faces de 600m de haut, et cerise sur le gateau, il y a deux rappels de 40m pour boucler le tour. Incroyable

Lire la suite

Un joli Mont-Blanc pour clôturer la saison

Un nouvel article sur le Mont-Blanc, mais les couleurs sont tellement belles, les couchers de soleil majestueux, et forcement quand tes deux clients te pleurent dans les bras une fois au sommet, ca te marque !!! Un très beau Mont-Blanc de fin de saison...

Les questions ? Les réservations ? c'est içi !!! 

Chine - Haute Altitude au Mustagh Ata

En Juin 2019, je suis parti en Chine, avec deux amis, pour tenter l'ascension du Mustagh Ata. Je n'avais toujours pas fait de retour sur ce voyage, car nous n'avons pas réussi à atteindre le sommet. Nous avons subi une météo exécrable pendant la totalité de notre séjour, et je sais maintenant, après en avoir discuté avec pas mal de gens ayant réussi l'ascension, que c'était tout à fait exceptionnel. Je n'avais pas beaucoup de motivation, le mauvais temps me plombait le moral. Je suis rentré tout de même en ayant appris beaucoup sur la gestion d'une expedition, le matériel, l'acclimatation, la gestion des portages et des camps... Bref j'ai bien envie de retenter l'aventure. Les photos sont de Stephane Guigne 

Nous avons atterri à Kashgar, à l'extrême ouest de la Chine. Non loin de la frontière Kirghize. Puis nous avons pris le bus jusqu'au pied du camp de base, très facilement atteignable en une demi journée de marche. 

Ensuite nous avons commencé l'ascension... Camp de base - camp 1 - camp 2 - camp 1 - camp de base - camp 1 - .... Toujours des paysages de malades (quand les nuages se déchirent), et de la neige poudreuse... tous les matins ... un peu trop même ! 

Lire la suite

Volcan en perse, voyage en Iran

En ce mois de Mai 2019, j'ai eu la chance d'accompagner deux clients en Iran. Le but du voyage ? 

- découvrir une nouvelle culture

- faire de la belle randonnée dans des paysages nouveaux

- tenter l'ascension du volcan Damavand (5610m)

 

contrat rempli, d'abord à Lasem où nous avons dormis chez l'habitant et grâce à Medhi. Nous avons fait de beaux sommets comme le Pashoreh, et nous avons réussi l'ascension du Damavand, le fameux volcan Iranien. On a terminé le voyage par des bains chauds naturels, et la visite de Teheran. Un voyage parfait !    

Domes de Miage

Pour ce week-end de pâques 3 journées de ski de rando autour du refuge des Conscrits. Une journée pour monter au refuge. Le deuxième jour nous avons fait un super tour en passant au pain du sucre du Mont Tondu, puis col du Tondu, et enfin pour boucler la boucle le col des Glaciers. Une belle journée bien alpine à 1750m de dénivelé. Le dernier jour avec un vent à décorner les boeufs nous avons tout de même atteint le col des Dômes, avant de redescendre dans la vallée.

Ce genre de séjour vous intéresse ?

Kirghizistan Mars 2019

En mars 2019, j'ai eu la chance que 3 clients me demandent de les emmener au Kirghizistan, pays d'Asie centrale que j'avais parcouru à vélo il y a 10 ans. Un super projet qui m'excite autant qu'eux. On est donc partit 10 jours, et nous avons skier dans 3 endroit différents. Ce pays est un must pour le ski de rando. Quand on allie à ça le dépaysement de l'Asie centrale on obtient un voyage riche en émotions, et en poudreuse !!! La suite en images.

Les inscriptions pour l'année prochaine sont déjà ouvertes !!! N'hésitez pas à m'envoyer un mail pour me demander les programmes ! 

 

Liban Février 2019

Liban - Février 2019

 

Avec 4 copains cette année on a décidé de continuer notre exploration hivernale du bassin méditerranéen, commencé l'année dernière en Corse, par le Liban. On a donc pris l'avion et débuté par la chaine des Monts Liban, puis par la vallée de la Bekaa et le fameux Mont Hermon à la frontière syrienne. Un voyage absolument splendide, tout en douceur et en plaisir. À une époque où tout doit rimer avec performance, dépassement, exploit, ce petit voyage plaisir fait du bien. On mange bien, on skie bien, on dort bien et on se lève pas trop tôt... En fait c'est presque des vacances ! 

Si ce voyage vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter pour en discuter. La bonne période va de janvier à fin février. Les groupes peuvent aller jusqu'à 6/8 personnes pour un guide. 

Cogne, le temple de la glace

Un bien beau week-end à Cogne, la Mecque de la cascade de glace, en Italie. Nous avons eu la chance de grimper Valmania et Le Sentier Du Troll le samedi. Nous avons mangé au fameux Hotel Belvedere avant d'aller dormir à l'hôtel OndeZana, une adresse bien sympa au coeur de Lillaz. Le dimanche c'est Patri de Gauche sur laquelle nous avons usé nos piolets ! 

Ski hors piste sur l'espace Paradiski

Juste quelques photos de la face nord de Bellecote, et de l'itinéraire de ski hors piste du Grand Col sur l'espace Paradiski. En bonne compagnie, avec un beau soleil, et de la bonne neige, bref que du bonheur ! 

l'hiver avance, mais pauvre en neige !

Encore quelques photos de cascade de glace. On peut pas dire que l'hiver soit très neigeux pour le moment ! Mais on profite des bonnes conditions pour gravir ces belles structures éphémères ! 

Enfin la neige est revenue

Une bien belle sortie dans le Beaufortain ce samedi. Une bonne équipe, de la neige fraîche, et du soleil. Que demander de plus... ?

Glace en Queyras

Quelques images de glace avec le collègue Maxime, pour repérer et être encore un peu plus pertinent quand on vous propose de partir à droite, à gauche et à l'autre bout du monde !!!!! 

Glacier de Gebroulaz

La vallée blanche de la Tarentaise ! Au départ de Val Thorens que l'on peut rejoindre de toutes les 3 vallées, ce glacier est vraiment sympa à skier. Ça nécessite 1h de montée en peaux de phoques, et la récompense est à la hauteur ! 

Galibier de début d'hiver

Quelques photos d'une petite sortie au Pic Blanc Du Galibier pour profiter de la neige de printemps en plein mois de Décembre ! On s'adapte et on profite du soleil ! 

raid à ski autour d'izoard

Super raid à ski de 4 jours de refuge en refuge autour du col d'Izoard. Des dénivelés correct (moins de 1000m/jour), et de la bonne neige tous les jours ! Ca fait du bien d'attaquer la saison sur de bonnes bases.


Jour 1 : Cervières - Refuge Mautino (Italie)


Lire la suite

Jordanie, les montagnes de sable

Avec Florent et Thomas, cet automne on est parti en Jordanie, ou plus précisément dans le désert du WadiRum. C'est un endroit assez connu pour avoir accueilli les tournages de "Laurence d'Arabie" ainsi que de "Indiana Jones 3". C'est surtout sa particularité qui le rend si attrayant. De gigantesques montagnes de gré sortent du désert, presque souvent à la verticale, s'élevant parfois jusqu'à 800m d'un seul jet au dessus du désert. Les bédouins vivent ici depuis des centaines d'années, et aujourd'hui, et profitent aujourd'hui du tourisme. C'est chez l'un d'eux que l'on sera hébergé pendant nos 10 jours sur place. 


Jour 1 : Voyage en avion et arrivée dans le désert du WadiRum.


Lire la suite

La tête à l'envers dans les Calanques

Avant le départ en voyage on a décidé d'aller grimper 3 jours dans les Calanques et Cap Canaille pour se faire les bras, et aussi pour le plaisir, soyons honnêtes. Au programme des voies trop raides, voire déversantes, des points trop rouillés, mais beaucoup de plaisir et du rocher exceptionnel. La suite en images voie par voie.

1er voie : Cap Canaille - Bleu comme la mer rouge. 

Un itinéraire très raide, et souvent déversant. Les longueurs dures sont parfois un peu bloc. On ressort de là les bras bien attaqués. (5c, 6c, 6b+, 7a, 7a+, 7a+,6b)

2ème voie : Calanques - Devenson - État d'Urgence

+ Essaidon - Et la mer profonde et bleu 

Un itinéraire très raide, et souvent déversant. Les longueurs dures sont parfois un peu bloc. On ressort de là les bras bien attaqués. (6c, 6a+, 6b+, 6c, 6a, 6b, 6a) et (5a, 5c, 5c, 6a, 6a).

Lire la suite

Cantal, encore un nouveau massif

On a un copain qui habite dans le Cantal, donc on se doit d'aller lui rendre visite au moins une fois. C'est chose faite, sous la pluie, le vent et même la neige ! Mais nous avons quand même pu goûter aux joies de l'escalade cantalou au Roc d'Hozières, avec la plus grande voie d'Auvergne, 240m, "Bulle d'Hozières". Franchement assez jolie, c'est surtout le caillou qui marque, un rocher volcanique en forme d'orgues basaltiques, tout un programme.

Un petit tour au soleil dans le sud

Malgré la pluie qui ne s'arrête pas de tomber ces derniers jours, on a trouvé une éclaircie et un peu de cailloux secs, pour faire un bel itinéraire parcourant les 400m de la face sud de la Sainte Victoire à Aix en Provence. L'itinéraire s'appelle Les Moussaillons, enchaîné avec l'arête du Jardin, puis l'arête Sud Ouest de la Croix. Jamais plus dure que 5a, il faut placer un peu les coinceurs. En somme, une jolie balade verticale dans un bien bel endroit ! Le coucher de soleil au sommet est superbe ! 

Verticalité preslienne

Une dernière grimpette pour l'automne, encore à Presles. Cet automne nous offre des couleurs formidables, et on en profite dans un itinéraire super raide de la falaise. Vue de l'exterieur est un itinéraire majeur, à faire absolument.

l'itinéraire fait 6 longueurs pour des cotations de : 6b, 7a, 6c, 6b+, 6c+, 7a.

Un dernier tour à la Dibona

Un dernier week end en haute montagne, pour grimper autour de la Dibona. Les glaciers étant en mauvaises conditions on est plutôt allés grimper sur le rocher, et c'était une bonne idée. Une voie des nains, plus une voie normale de l'aiguille Dibona le premier jour, et l'arête sud de l'Aiguille Occidentale du Soreiller le deuxième jour.

Escalade dans le Vercors

Quelques photos de trois jours d'escalade dans les classiques du Vercors. D'abord à Presles dans la voie "école buissonnière", puis à Archianne, la "voie du levant". Et enfin au Mont-Aiguille, à la "voie des étudiants". C'était vraiment 3 jours de super boulot avec un client sur-motivé. Je crois que l'automne s'installe vraiment maintenant, il était temps c'est bientôt l'hiver !  

Les Fétoules, encore un grand sommet des Ecrins

Quelques petites photos d'ambiance au Pilier Sud de la Tête des Fétoules. L'automne est bien là, enfin. La neige est tombée ce dimanche après midi, en nous laissant juste le temps d'une dernière grimpette et de deux beaux bivouacs. 

Bivouac au sommet du Mont-Aiguille

Un bivouac au sommet du Mont Aiguille, c'est toujours un peu spécial. Alors quand 5 grimpeurs me demandent de les emmener par une voie d'escalade au sommet pour y passer la nuit, je suis super emballé.  On fera la voie "la tour des gemeaux", avec des sacs de 10 kilos par personne. Bel exploit ! L'arrivée au sommet est toujours un moment magique, surtout quand on est seuls, avec une horde de bouquetins. Le coucher de soleil qui embrasse l'horizon, et quelques heures après la même chose au lever du soleil rajoute une touche bucolique au tableau. Une belle expérience à vivre au moins une fois dans sa vie (on peut aussi monter par la voie normale pour les moins expérimentés, cette voie est accessible à tout le monde). 

Pointe d'Amont, au coeur des Ecrins

Dans le vallon de la Selle, redevenu sauvage depuis la fermeture du refuge, nous sommes allés faire l'arête nord de la Pointe d'Amont. Une magnifique course d'arête de 550m, de difficulté D. On s'est d'abord offert une petite nuit au refuge d'hiver de la Selle, seuls. Après un réveil à 5h et 1h30 de marche à la frontale nous avons pu débuter notre ascension. Du très bon caillou, jamais trop dur. La descente côté Soreiller, et le gâteau au chocolat/crème de marron de Marielle (la gardienne du refuge du Soreiller) valent à eux seuls la traversée !! 

Dernier Mont Blanc de la saison

Juste quelques photos du dernier Mont-Blanc de la saison. On finit sur une très belle note avec Nico et 4 jeunes bien sympa. On a bien rigolé, raconté des bêtises, mais surtout bien marché.

Découverte du Mont Viso

Avec Philippe, on est allé découvrir le Mont Viso, dans le Piemont Italien. Un sommet de 3841m qui, en ce mois de septembre, est une course entièrement rocheuse. On a randonné deux jours, la meilleure façon de bien observer le chef des lieux. Bivouacs de rêve et soleil au programme.

Dolomites, le pays de l'escalade

Comme point final à notre formation de guide, nous sommes allés dans les dolomites, passer une semaine et découvrir le massif. C'est merveilleux, toutes ces immenses faces de 400, 500, parfois 600m de haut. Nous avons grimpé une journée au Catinaccio (voie Fantasia), puis aux mythiques Tofana di Rozes (voie Constantini Apolonio), puis encore au Passo Sella (Voie Kasnapoff à la 2ème Tour de Sella). Et pour finir nous avons passé une journée au bord du lac de Garde, dans une voie magnifique à la paroi du Colidri vers Arco : l'Imcompiuta.

Et aussi quelques photos du reste du stage, plutôt autour de Chamonix, jusqu'à la remise, tant attendue, du diplôme de guide !!!!!

Repos sur le Gneiss des Aiguilles Rouges

Encore une belle voie à Chamonix, mais de l'autre côté cette fois ci. Dans le massif des Aiguilles Rouges. Rentabilité maximale pour 15min d'approche, 7 longueurs, et 30sec de marche de retour. Welcome to Chamonix !!!! 

La voie est "Ex Libris" au Brevent.

Le Grand Capucin, les montagnes mythiques s'enchaînent

Avec Tom et Pierre on a eu la chance de pouvoir parcourir la voie des Suisses au Grand Capucin. Sommet emblématique du massif du Mont-Blanc, par ses voies dures si hautes en altitude, et par les aventures épiques vécues sur ses flancs. Voir le livre "montagne d'une vie" de Walter Bonatti. 

Traversée de la Meije, course aussi longue que mythique

Ce week-end avec Charlotte on s'est offert la traversée de la reine Meije. Course emblématique du massif des Ecrins et même de toutes les Alpes . Parcourue pour la première fois en 1877, c'est un voyage dans l'histoire de l'alpinisme, s'imaginer dans cette paroi avec le matériel de l'époque, c'est tout simplement incroyable. Ce dimanche matin, nous sommes partis en premier du refuge, et nous sommes restés devant jusqu'au doigt de Dieu. C'était incroyable de faire cette course en ayant la sensation d'être seuls, avec la montagne sous son plus bel angle. Les conditions étaient parfaites, et la cordée a superbement fonctionné. On a également profité d'un bel accueil montagnard dans les refuges du coin (Promontoire et Aigle), merci à eux.  

Escalade fissurée et granitique

Petit tour aux aiguilles de Chamonix, plus précisément à l'aiguille de Blaitière, dans la voie l'eau rance d'Arabie. Une escalade soutenue en fissure... mais fantastique. 

 

Petite virée dans les Écrins

Petit tour au Rateau W avec 3 personnes ce mardi sous le soleil. Une voie normale sur un beau et haut sommet des Ecrins pour apprendre et se perfectionner à l'autonomie en montagne. Super sympa de permettre aux gens de se déplacer en sécurité dans ce milieu.

Les Cinéastes à la journée

Ce dimanche nous avons fait une bonne bambée dans les Ecrins, la traversée des pointes des Cinéastes à la journée depuis le Pré de Madame Carle. Non content de faire l'approche du refuge à 4h du matin, puis l'approche des Cinéastes, on commence par la variante Chaud pour se réchauffer en attendant le soleil. Une belle journée sur le rocher des Ecrins.

Escalade Vertaco

Juste quelques photos d'escalade, car l'ambiance est magnifique dans ces grandes faces calcaires du Vercors. D'abord dans "Sous les griffes de Lucifer" à la paroi de 400m des Gillardes. Puis au "Spigolo SE" de la pointe Agathe aux deux soeurs, et enfin dans la voie "Trilio" au Mont-Aiguille.  

bivouac au Mont-Aiguille

Quand un client te demande de l'emmener bivouaquer au Mont-Aiguille en plein mois de juillet, c'est le rayon de soleil de ton été de guide. Une interlude aux Mont-Blanc et autres rando glaciaires. Quel plaisir de faire découvrir cette montagne qui m'est si chère à Philippe et Witold. Nous sommes montés dans la journée pour profiter à fond des dernières lumières là haut. Après une nuit sous la voie lactée, nous nous sommes faits réveiller par les premiers rayons du soleil, et les bouquetins étaient là.

Cela vous intéresse, grimper le Mont Aiguille ? y faire un bivouac ? 

Il faut savoir que c'est accessible à tout le monde, si vous pouvez marcher 4h de suite et que vous n'avez pas trop le vertige !!!!! 

Un Mont Blanc parfait

Quand l'ascension du Mont-Blanc se passe bien comme ça c'est un plaisir. Un grand beau temps, et seuls au sommet en plein mois de Juillet, que demander de plus ?

La Grande Ruine

Je n'avais encore jamais découvert ce coin, c'est maintenant chose faite. C'est loin, mais c'est beau ! Et l'accueil au refuge est top ! La voie normale de la Grande Ruine est une super course pour débuter l'alpinisme dans un coin sauvage des Ecrins ! 

Un peu de rocher au glacier blanc

Avec Julie et son père nous avons passé 3 jours du côté du Glacier Blanc. Une petit voie sympa le matin après la montée au refuge du Glacier Blanc : Graine de Cézanne. Le deuxième jour nous avons fait la Roche Faurio, avant de redescendre dormir au refuge des Ecrins. Puis pour narguer les aspirants au Dôme, nous nous sommes levés à 6h30, et avons escaladé l'arête Sud du Pic du Glacier Blanc. Une magnifique et longue course de rocher, avec vue sur ... devinez quoi ! 

Traversée du Mont Blanc

Avec Jérémie on a profité d'un temps magnifique pour réaliser un de ses rêves : la traversée du Mont-Blanc. On est donc monté dormir au refuge des Cosmiques, et après un réveil inhumain à Minuit, on a gravi le Mont-Blanc par la voie des 3 Monts. Une ambiance de dingue, un lever de soleil au sommet du Mont Maudit, qui laisse place à un soleil radieux au sommet. Que pouvait-on espérer de mieux ?

Une bonne dose de rocher dans les Ecrins

Avec Charlotte on continue de profiter du beau temps dans les Écrins. On s'est offert une superbe traversée du Pic Geny, 700m d'arêtes effilées, jamais difficile, mais très aériennes, et surtout en rocher excellent. Après une bonne nuit de repos on est reparti pour la voie classique de l'aiguille de la Dibona, Visite Obligatoire, 390m de super granit, très homogène dans le 6a. Ajouter à ça le super accueil des refuges des Écrins, et vous avez le séjour parfait.

Alpinisme au col du Replat

Avec Tiphaine et Arthur on a profité du début de l'anticyclone pour aller se balader dans les Ecrins. Vers le refuge de la Selle et du Chatelleret plus exactement. On a pu faire la Tête Sud du Replat, et la Tête Nord dans la foulée. On était seul dans les refuges, et cela donne un caractère intime à ces sorties dans les Écrins.

un petit tour à la Dibona

Quand un client te demande tout simplement de passer deux jours en montagne... Le rêve. Direction le refuge du Soreiller. Nous irons à l'arête sud de l'Aiguille Orientale du Soreiller et à l'arête Nord de l'Aiguille de la Dibona.

Super ambiance, après une montée en refuge dans le brouillard et le crachin nous nous réveillerons avec un beau ciel bleu et la mer de nuage. 

Les Ecrins, un lever de soleil magique

Je le dis souvent, l'attrait principal du Dôme des Ecrins c'est son lever de soleil. Le sommet en lui même est un objectif pour "cocher" un 4000. Mais le plus important c'est le lever de soleil, et cette fois ci on a été servi. Pour compléter le tableau on a fait le sommet dans un brouillard à couper au couteau.

 

Premier Mont Blanc de la saison et un sommet

Voilà, le premier Mont-Blanc de la saison est fait, et avec le sommet à la clef. La météo est restée belle toute la journée pour nous permettre de rejoindre le sommet. Par contre la descente c'était dans le brouillard à la boussole. 

Encore de la neige dans les Écrins

Parce qu'il en reste encore un peu, et surtout que l'on a pas envie de ranger les skis, on profite encore d'un week-end dans les Ecrins pour faire quelques courbes. C'est autour du Glacier Blanc que nous allons cette fois ci. Je n'y suis pas allé de la saison et c'est avec plaisir que je remonte par là-bas. Le premier jour nous montons au refuge des Écrins, longue journée pour se transporter d'un environnement estival au Pré de Madame Carle, à un environnement de haute montagne au refuge des Écrins.

Le deuxième jour, après un réveil trop matinal (3H30), nous allons vers le Dôme des Écrins. Les conditions sont superbes, et nous avalons le sommet en un temps très correct, 4h30 depuis le refuge. Le lever de soleil est toujours aussi splendide ici, et c'est une des raisons qui fait que je suis toujours si émerveillé par ce sommet. La descente est plutôt bonne, surtout quand on quitte de quelques mètres les nombreuses traces. On descend ensuite se reposer au refuge du Glacier Blanc, ou une soirée bien agitée nous attend: un car de 37 montagnards parisiens passe la soirée ici.

Le troisième jour, il pleut à notre réveil, pas de quoi nous donner du baume au coeur. On décide tout de même de tenter le coup, et c'est vers la Calotte des Agneaux que nous nous dirigeons, par l'itinéraire du Glacier Tuckett. Il n'y a aucun regel, et c'est après une bonne bataille dans le premier raidillon que nous arrivons à 3400m au sommet du glacier Tuckett. Nous décidons d'en rester là. La descente est plutôt pas mal, et la saison se termine sur quelques beaux virages, face au Pelvoux.

Lire la suite

Verticalité sudiste

Un petit séjour dans le sud de la France pour s'extraire du mauvais temps qui règne en maître sur Rhone-Alpes ces derniers temps. C'est dans les gorges du Verdon puis dans le parc national des Calanques que ça se passe. Tout d'abord dans la voie Atelier Clandestin et Ritmo Jazz à la Dent d'Aire (6b+, 6a+, 6b, 6c+, 6a, 6b+, 6a+, 6c). Chassé par l'orage on se réfugie dans les Calanques pour grimper "Le festin de Satan" à la paroi du Devenson (5a, 3, 5b, 6a, 6a+ 6c, 5c, 6b, 5b, 6c, 6b, 6a). 

On passe ensuite une journée à la calanques d'en Vau, pour grimper la voie "gaz à tous les étages" (6b, 5c+, 6b, 6c+, 6b+, 6c) à Castelveil, puis "Arakis" (6b+, 6b, 6b+) qui surplombe la calanque. On fini le séjour en grimpant au Cap Canaille la voie "la loi du chaos" (6a, 5c, 6a+, 6c, 7a, 6b+, 6c+).

Petit hiver dans les Ecrins

Avec Antoine, David et Arnaud on est allé skier 3 jours au coeur des Ecrins, dans le vallon des Etançons. Après une montée sous le soleil au refuge du Promontoire, nous profitons d'une super soirée en tête à tête avec les gardiens, qui passaient leur dernière soirée printanière au refuge.

 

 

Le dimanche nous partons du refuge sous la neige, et remontons les 800m de couloir de la brèche du Râteau. Deux rappels de 30m nous déposent sur le glacier de la Selle depuis lequel nous rejoignons le col du Replat. Encore un rappel dans la tourmente et c'est les 1000m de descente pour rejoindre le refuge d'hiver du Chatelleret. Belle petite soirée humide et froide sous la neige qui tombe fort tout l'après midi et la nuit. Le lendemain 30cm de neige fraiche et poudreuse tapissent la montagne. Normal pour un 14 Mai non? 

Les marbrées dans le brouillard

Un petit tour dans le massif du Mont-Blanc, pour profiter du beau temps... Ha en fait non, les nuages s'accrochent sur le versant italien du massif et on passe la journée dans la bouillasse sur la traversée des Aiguilles Marbrées, Avec Valentin et Audrey.

Quand même du soleil pour les manip de corde
Quand même du soleil pour les manip de corde

Traversée du pelvoux, mais à ski

Le Pelvoux, sommet mythique des Ecrins. Sa traversée est une des plus belles courses d'alpinisme des Alpes. Mais alors à ski les amis... C'est vraiment au dessus. Maintenant quand j'entendrai les chamoniards parler du glacier d'Armancette comme la plus belle descente des Alpes je leur rigolerai au nez... Voyez ça en photo.

Merci à Stéphane pour les photos.

Verticalité preslienne

Voici quelques photos de la reprise de l'activité verticale. C'est sur la belle falaise de Presles que ça se passe, plus exactement dans la voie Marguerite au pas du Ranc. 

une grande voie de 9 longueurs (6a, 6c, 6b+, 6b+, 6b, 6a+, 6b+, 6b, 6a+)

Traversée entre ciel et terre aux dentelles de Montmirail

Avec Lorène et Adrien nous avons passé ce samedi aux Dentelles de Montmirail. Une belle journée sous le soleil et la chaleur, sur la traversée des Florets, puis sur la voie la Dulfer.

Les courtes : voie des autrichiens

On continue notre visite des grandes faces nords de Chamonix par la voie des Autrichiens aux Courtes. On décide de faire cette course à la journée avec la première benne des Grands Montets (on aura la 2ème). Il faut peu de temps pour rejoindre le pied de la face à ski. La suite est vraiment plus soutenue que le couloir couturier à l'Aiguille Verte. On a choisi de descendre par le versant du refuge du Couvercle, ce qui permet de se détendre, car la pente est bien moins raide que dans la face NE des courtes. Par contre le retour à Chamonix à pied est long... long... long...

Traversée des Grandes Rousses

La traversée des Grandes Rousses est un itinéraire de haute montagne au départ de la station de l'Alpes d'Huez. On prend les remontées du Pic Blanc, puis on monte à pied la pente raide du pic Bayle (3465m). On skie ensuite le beau glacier des Quirlies, et enfin on rejoint au col des Quirlies, puis le pic de l'Etendard (3464m). Pour descendre 5 rappels sont nécessaires depuis le col de la Barbarate pour skier le glacier éponyme et rejoindre la station de Vaujany. Une journée magnifique avec peu de dénivelé, mais pas mal de beaux sommets et d'alpinisme.

Devenir un montagnard à la Verte

C'est à l'Aiguille Verte que l'on devient montagnard, c'est Gaston qui l'a dit ! 

C'était ma deuxième ascension de ce beau 4000 à Chamonix. Cette fois ci par le couloir Couturier en face nord. une très belle ascension, tout en raideur. L'ambiance est fantastique. 

Les Cerces, belle découverte

Ce week-end je suis parti avec Romary, Julien et Thomas faire un raid à ski dans les Cerces. Un massif complètement inconnu pour moi, mais ils m'ont fait confiance ! Nous avons profité de deux belles journées de soleil, et d'une tempête de vent et de brouillard. Bref on est passé par tous les états, et cela donne une bonne idée de ce que peut être un raid à ski. Le premier jour, nous avons passé le col de la Ponsonnière puis le collet de la Fourche. L'accueil au refuge des Drayeres est super sympa, et on y passe un bon moment. Le deuxième jour nous avons gravi le mont Thabor, puis passé le col du Vallon, avant de descendre dormir à Névache. Le dernier jour après avoir remonté un bon moment la route, nous avons bifurqué pour passer le col du Chardonnet dans une vrai tempête, afin de  regagner la voiture au pont de l'Alpe.